RÉGLEMENT

ET SANCTIONS

Le pêcheur doit accepter les charges de toutes espèces et les corvées qu’exigent les intérêts de l’A.S.B.L.. Il doit se dévouer pour la société.

NOS MEMBRES SONT INVITÉS AU FAIR-PLAY ET À LA COURTOISIE :

Le pêcheur doit respecter la pêche, il doit respecter la propriété d’autrui, l’Association n’atteindra ses buts que par une discipline sérieuse et une lutte incessante contre les destructeurs de rivières. C’est un devoir pour chacun de dénoncer le braconnage et, en général, tout acte nuisible à la pêche ou aux cours d’eau.

PROTÉGEONS L’AVENIR DE NOTRE SOCIÉTÉ DE PÊCHE.

RAPPEL

Chaque année, au printemps, les campings et propriétaires riverains doivent semer de l’herbe sur leurs parcelles. Il est arrivé à plusieurs reprises que des pêcheurs piétinent les parcelles concernées, malgré les autres possibilités d’accès libre aux cours d’eau.Cette INFRACTION à notre règlement est punissable d’1 AN DE SUSPENSION,avec retrait immédiat du carnet de pêche.

    RÈGLEMENT PARTICULIER POUR LA SAISON 2022 :

• Tout pécheur est tenu d’inscrire ses prises sur son carnet de pêche en inscrivant AU BIC la lettre de son secteur dans les cases truites suivant les poissons conservés (voir « CARNET DE PÊCHE »).

• Tout pécheur ayant capturé plus de poissons que renseigné sur son carnet de pêche sera exclu un mois ou un an de la société.

• Le parcours no-kill reste en amont du camping de Rensiwez jusqu’à 250 mètres en amont de la passerelle pour piétons.
Seule la pêche à la mouche conventionnelle y est autorisée. La taille hors tout des hameçons ne peut excéder 2 CM et les ardillons des mouches devront être coupés ou aplatis.

Tout poisson y capturé doit être remis vivant à l’eau en évitant les manipulations trop longues.La pêche y est autorisée les jours d’empoissonnement.

• La pêche de l’ombre reste autorisée à la mouche, mais suivant la nouvelle législation, tout pêcheur ayant capture un ombre, où que ce soit sur les parcours de la société devra le remettre vivant à l’eau.

• Les pêcheurs doivent être, en tout temps, à même de présenter aux contrôleurs les prises cochées sur leur carnet de pêche.
Il n’est donc pas question d’emporter le poisson à la maison et ensuite retourner pêcher, sauf en reprenant les prises avec soi.

• Il est interdit de pêcher en pénétrant à pied dans le cours d’eau (wading) les lendemains d’empoissonnements et le jour de l’ouverture de la pêche à la truite sauf sur le parcours no-kill.

• Chaque pêcheur ne peut disposer que d’un seul carnet de pêche.

• Le plus petit hameçon avec lequel il est permis de pêcher est le n° 2 sauf pour la pêche à la mouche et pour les montures « ariel » les cuillères et poissons nageurs.

• La pêche à l’asticot et l’amorçage est interdit.

• La pêche du vairon est interdite.

• la dimension des truites est fixée à 24 cm sur tous nos parcours.

• Le nombre de truites conservées et inscrites (cochées) par carnet de pêche est plafonné à 75 prises. Tout pêcheur ayant atteint son quota de 75 prises devra acquérir un nouveau carnet de pêche à la date ou après la date de l’inscription de la 75ème truite conservée par lui.

CAMPS SCOUTS

Dans le pré de « Warivenne » la circulation en véhicule sera interdite toute l’année et la pêche sera interdite depuis la rive gauche de l’Ourthe du 1er juillet au 15 août. Des panneaux informatifs et d’interdictions seront placés à chaque entrée du pré.

 

• Il est interdit de pêcher les jours de déversements suivants :
Avril : vendredi 1, samedi 2, vendredi 22 et samedi 23.
Mai : vendredi 13, samedi 14,  sur le ruisseau de Cowan le jeudi 26 mai.
Juin : le vendredi 3  et le  samedi 4 

le vendredi 24 juin.
Septembre : vendredi 2 septembre.

GARDIENNAGE ET SANCTIONS

– Toute infraction à la présente discipline de pêche sera sanctionnée par le retrait immédiat du carnet de pêche.

Le matériel sera saisi sur place. Le Comité se réserve le droit de poursuite en Justice à l’égard des contrevenants.

Le pêcheur à qui un carnet de pêche aura été retirée devra se soumettre aux sanctions édictées ci-dessous.

– Toute infraction aux Lois sur la pêche sera déférée en Justice, et comme dans les cas ci-dessus, le pêcheur sanctionné devra se soumettre aux sanctions édictées ci-dessous.

– Au cas où une sanction serait infligée à un contrevenant aux Lois sur la pêche par l’autorité judiciaire, la sanction minimum appliquée par l’Association ne pourra y être inférieure.

– L’Association se réserve le droit de radier à vie, en cas de récidive ou en cas de faute grave, les contrevenants au présent règlement ou aux Lois sur la pêche ou les pêcheurs ayant manqué de respect à autrui.

SANCTIONS GENERALES MINIMUM

Les sanctions édictées ci-dessous ne prévalent pas sur les droits du Conseil d’Administrationd’appliquer des sanctions plus sévères que celles prévues à l’égard des contrevenants et de sanctionner les infractions ou manques de respect à notre société ou à ses gardes et dirigeants.

-Non-respect des propriétaires riverains et d’autrui          1 AN de SUSPENSION

-Pêcheur contrôlé en situation de pêche sur un parcours interdit,réservé, ou considéré comme réserve piscicole, ou où seul un ou plusieurs modes de pêche bien spécifiés est ou sont autorisés.                                                                                      1 AN de SUSPENSION

 -Pêcheur contrôlé sans être en situation de pêche en possession de poissonssur un parcours interdit réservé, ou considéré comme réserve piscicole.                                                                                                                                                                                1 AN de SUSPENSION

-Pêcheur contrôlé en possession d’un poisson ayant une dimension moindreque celle prévue par le règlement ou le règlement particulier.          1 AN de SUSPENSION

-Pêcheur contrôlé en possession de plus d’un poisson d’une dimension moindreque celle prévue par le règlement ou le règlement particulier.    5 ANS de SUSPENSION

-Pêcheur contrôlé en possession de plus de 5 prises par jouret/ou plus de 75 truites cochées dans le carnet de pêche          5 ANS de SUSPENSION

-Pêcheur contrôlé en action de pêche à l’asticot ou ayant amorcé ou pêchant à l’aide d’hameçons inférieurs au numéro 2.       1 AN de SUSPENSION

-Pêche les jours de fermeture sur les parcours de l’Association.  1 AN de SUSPENSION

 -Plus d’une prise non renseignée comme stipulé dans le règlement particulier ou dissimulée aux contrôles (lettre non inscrite, AU BIC)            1 AN de SUSPENSION

-Une prise non renseignée comme stipulé dans le règlement particulier (lettre non inscrite AU BIC et/ou date non cochée).                                     1 MOIS de SUSPENSION 

-Capture de vairons sur les parcours de l’A.S.B.L. pendant la période de pêche officielle ou d’ombres par des méthodes interdites par le règlement ou le règlement particulier.                                                                                                                                  5 ANS de SUSPENSION

-Pêcheur du No-Kill pris à «déborder» du parcours No-Kill aux dates des empoissonnements.                                                                                 1 AN de SUSPENSION

-Pêcheur en situation de pêche en «wading» dans le cours d’eau le lendemain des empoissonnements et le jour de l’ouverture à la truite (sauf sur le No-Kill).                                                                                                                                                       1 MOIS de SUSPENSION

-Pêcheur utilisant le carnet de pêche d’un autre pêcheur, falsification du carnet de pêche.                                                                                                            5 ANS de SUSPENSION

-Pêcheur ne pouvant présenter ses prises aux contrôleurs   1 AN de SUSPENSION 

En cas de circonstances aggravantes et suivant le rapport du garde ou du contrôleur ayant constaté l’infraction, le minimum des sanctions est porté à 2 ans de suspensionet le Conseil d’Administration sera seul compétent pour décider des sanctions à appliquer.

 

 

DISCIPLINE DE PÊCHE :

A.S.B.L. LA TRUITE HOUFFALIZE – REGLEMENT GENERAL

«Le savoir-vivre du parfait pêcheur dans la pratique de son sport»

Le pêcheur doit accepter les charges de toutes espèces et les corvées qu’exigent les intérêts de l’ASBL. Il doit se dévouer pour la société.

Le pêcheur doit respecter la pêche, il doit respecter la propriété d’autrui, l’Association n’atteindra ses buts que par une discipline sérieuse et une lutte incessante contre les destructeurs de rivières ; c’est un devoir pour chacun de dénoncer le braconnage et, en général, tout acte nuisible à la pêche ou aux cours d’eau.

• Le porteur d’un carnet de pêche accepte de montrer spontanément son autorisation, ainsi que son panier aux gardes assermentés ou aux administrateurs et d’accéder de bonne grâce à leurs exigences.

• En toutes occasions, il pourra être demandé aux pêcheurs de montrer qu’ils n’ont pas de prises interdites, dans les poches ou cuissardes.

• Exceptionnellement, il pourra être demandé aux pêcheurs de laisser visiter leur voiture, si celle-ci se trouve à proximité immédiate du lieu de pêche.

• Le port de la carte d’identité est obligatoire, et celle-ci pourra être demandée pour vérification d’identité.
• Si vous pêchez au vers ou avec toutes autres amorces naturelles, telles que : cassets, alevins, sauterelles, ou autres larves diverses ainsi que leurs imitations, il est INTERDIT d’utiliser des hameçons d’un calibre INFÉRIEUR AU NUMÉRO 2, c’est-à-dire, les numéros 3, 4, 5, 6, 7… Dans la pratique de ce mode de pêche, le seul moyen autorisé pour décrocher un poisson ayant tout engamé est de couper la ligne au bord des lèvres du poisson.

• Il est interdit de détériorer les berges, les cultures, et plantations diverses, d’ouvrir les clôtures, d’effaroucher le bétail, d’abandonner sur les berges et propriétés d’autrui ou de jeter à l’eau des restes de pique-niques tels que : bouteilles, boîtes de conserve, plastiques ou autres objets de nature à dégrader ou polluer les sites.

• Il est interdit d’entrer en possession d’un carnet de pêche si l’on détient ou se réserve à titre privé un parcours de pêche inclus ou attenant à celui de l’A.S.B.L.

• Il est interdit d’arracher, de plier, ou de détériorer les plaques, pancartes et autres ouvrages apposés par l’association le long des rives ou dans le lit des cours d’eau.

• Il est interdit de pêcher sur les réserves piscicoles que l’Association se réserve le droit de créer.

• Il est interdit de conserver des prises dont la pêche aura été interdite par l’Association, ou de conserver des prises capturées par un mode de pêche interdit par l’Association.

 

Un règlement particulier sera déterminé chaque année par le Conseil d’Administration dans le but de protéger l’Association, tout pêcheur est censé en connaître la teneur et les conséquences.

 

 

 

 PECHEURS S.V.P. RESPECTEZ L’ENVIRONNEMENT.

Respectez les autres pêcheurs, les concours intimes organisés sur nos parcours. Respectez les truitelles, la faune et la flore, et les frayères, afin de protéger l’avenir de notre société de pêche.  Respectez également les parcours privés, de même que la tranquillité des propriétaires riverains lorsqu’ils sont chez eux.

 

 

 

 

 

–RAPPEL DES PRINCIPALES RÈGLES LÉGALES SUR LA PÊCHE DANS LES COURS D’EAU DE NOTRE SOCIÉTÉ DE PÊCHE :

 

Un règlement particulier est déterminé chaque année par le Conseil d’Administration
dans le but de protéger l’Association, tout pêcheur est censé en connaître la teneur et les conséquences.
• Pêche autorisée une heure avant le lever et après le coucher du soleil.
• Interdiction de pêcher avec des abats, du sang ou de la moelle ou de la cervelle avec une canne à pêche, mais autorisés dans la balance à écrevisses.
• Nombre de balances autorisées = 5 par pêcheur – permis B obligatoire.
• Pêche interdite : saumon, la truite de mer, le chabot, l’anguille et la lamproie.
• Tout poisson ou écrevisse, vivant ou mort, détenus par un pêcheur sur son lieu de pêche est présumé avoir été pêché sur place.
• Tout poisson ne peut être transporté que mort, sauf les écrevisses et les poissons autorisés pour la pêche au vif (goujons, gardons…) et maximum 30 vairons.
• Tout pêcheur en possession de son quota de cinq truites doit arrêter de pêcher.
• Obligation de pêcher avec des hameçons sans ardillons ou avec ardillons coupés ou pincés sur la hampe.
• Autorisation par journée de conserver 5 truites et 5 perches. Dimensions des poissons : truite =24 cm, chevaine =30 cm, perche =24 cm, vandoise= 30 cm

Pêche des brochets de 60 cm et plus autorisée depuis l’ouverture générale jusqu’au 30 septembre 1 prise par jour maximum.